Sorcellerie

Définition:

Nom féminin (de l’ancien français sorcerie).

Pratique magique en vue d’exercer une action, généralement néfaste, sur un être humain (sort, envoûtement, possession), sur des animaux ou des plantes (maladies du bétail, mauvaises récoltes, etc.).

Croyance qui prévaut dans certaines sociétés ou groupes sociaux, selon laquelle certaines catégories de malheurs peuvent être attribuées à l’action malveillante et invisible d’individus.

Familier. Manifestation, événements extraordinaires d’origine mystérieuse qui semblent relever de pratiques magiques, de forces surnaturelles.

Magie :

Nom féminin (du bas latin magia, du grec mageia).

Ensemble de croyances et de pratiques reposant sur l’idée qu’il existe des puissances cachées dans la nature, qu’il s’agit de se concilier ou de conjurer, pour s’attirer un bien ou susciter un malheur, visant ainsi à une efficacité matérielle.

Reconnue au Moyen–âge comme étant le « Culte du Diable », la sorcellerie, considérée comme une hérésie, fut très vite condamnée par les religions telles que le judaïsme, le christianisme et l’Islam.

La sorcellerie renferme différentes sortes de magie, Magie blanche, Magie Rouge et Magie Noire, mais aussi Magie verte et Magie bleue (beaucoup moins connues) et de nombreux rituels.

Elle est très répandue en Afrique et plus particulièrement dans les pays du Maghreb (Maroc, Tunisie).

Deux personnages sont associés à la sorcellerie : le sorcier qui a le plus souvent recours à la Magie Noire qui n’est autre qu’un jeteur de sorts, et, la sorcière représentée par un chapeau noir, un nez crochu et volant sur un balai.

La sorcière est considérée comme étant l’antithèse de la fée.

Elle a recours, tout comme le sorcier a la Magie noire mais peut aussi faire appels aux rituels de la Magie Rouge et de la Magie Blanche et avoir recours à la voyance ou à la divination.

La Magie Blanche :

La Magie Blanche est un ensemble de rituels et d’envoutements permettant d’influencer son propre destin ou celui d’autrui.

La Magie Blanche est considérée comme étant l’oppose de la Magie Noire et sert à en contrer les effets néfastes.

Elle n’est utilisée qu’à des fins positives ou préventives.

La Magie Blanche est pratiquée par des mages qui possèdent un magnétisme particulier.

Ils peuvent à distance, par le biais d’objets, de vêtements ou de photos, modifier l’énergie et envouter une personne.

Une multitude de Rituels de Magie Blanche existent.

Ils vous aideront tous de façon positive sur un plan personnel (amour, santé, bien-être) comme professionnel.
.
La Magie Noire :

La Magie Noire est la Magie opposée à la Magie Blanche.

Elle existe depuis toujours.

De drôles de bâtons datant de la préhistoire et portant des inscriptions de la main de sorciers ont été retrouvés.

Durant le Moyen-âge, la magie noire fut placée sur les bancs des sciences occultes et condamnée par l’église qui en interdit son utilisation.

De ce fait, les sorciers et autres cultes vaudous, s’éloignèrent des villes pour consulter en secret.

Ce qui renforça l’image de mal que dégageait la Magie Noire.

De nos jours, la Magie noire est toujours pratiquée mais il est conseillé a quiconque voulant en utiliser les rituels, de faire attention et d’être bien vigilant.

La Magie Noire est une technique fondée sur des rituels appelant la vengeance mais elle n’oublie pas de signaler que l’on récolte ce que l’on sème.

La Magie Rouge :

La Magie Rouge, ou aussi appelée « Magie d’Amour » est la moins connue des 3 Magies.

Elle tire de la Magie Blanche mais s’oriente sur les rituels concernant la sexualité, l’amour, la séduction et le plaisir amoureux ou charnel.

Exemples de rituels lies a la Magie Rouge :

– Améliorer ou Retrouver ses performances sexuelles

– Retour de l’être aimé

– Aide a la séduction

Mais attention faire appel a la Magie Rouge et envouter quelqu’un pour recevoir son amour, n’est plus de l’amour.

La Magie Rouge doit être utilisée à bon escient car tout comme la Magie Noire, elle peut entrainer des effets indésirables.

La Sorcellerie au Maroc et dans l’Islam

En Afrique, la sorcellerie est pratiquée dans une multitude de pays, mais c’est surtout dans les pays du Maghreb qu’elle est reconnue pour être d’usage courant et principalement au Maroc, ou l’on peut trouver un grand nombre d’échoppes sombres et poussiéreuses vendant le matériel nécessaire aux rituels.

Dans les coins les plus reculés de ce pays, la sorcellerie fait appel aux rituels concernant la fertilité de la femme, le mariage.

Quand aux rituels de Magie Noire, ils sont utilisés pour jeter un mauvais sort.

Dans les grandes villes, comme Casablanca ou Marrakech, les pratiques de sorcellerie et de magie sont encore très fréquentes.

Le « Kishouf », envoutement ou mauvais sort, est régulièrement utilisé pour recevoir l’amour ou pour se venger de quelqu’un.

La sorcellerie Marocaine est réputée comme étant la sorcellerie la plus dangereuse d’Afrique du Nord.

L’Amour et la Sorcellerie :

La Sorcellerie regorge d’un grand nombre de filtres d’amour et de rituels amoureux.

Tous ces rituels sont bien souvent liés à la Magie Rouge ou Magie de l’Amour, mais peuvent aussi être lies à la Magie Blanche.

Il est cependant recommandé d’être très attentif et vigilant a la manière d’utiliser la sorcellerie, la Magie et leurs rituels sur l’Amour.

Il est aussi préférable de rencontrer une personne expérimentée comme un sorcier pour que les envoutements ne se retournent pas contre vous et ne produisent pas d’effets indésirables.

N’oubliez pas non plus que votre requête doit être bénéfique pour l’envouté comme pour vous.